Retour aux cours

Formation pro • débutant

0% terminé
0/0 Étapes
  1. La formation pro
    Présentation de la formation #F11
    6 parties
  2. Qu'est ce que la pole dance ?
    Les bases #F12
    3 parties
    |
    3 quiz
  3. Savoir être en public #F1B
    3 parties
    |
    3 quiz
  4. Méthode pédagogique #F1C
    8 parties
    |
    3 quiz
  5. Pédagogie
    Conseils pédagogiques pour le niveau initiation #F17
    1 partie
  6. Premières inversion #F25
    3 parties
  7. Pédagogie pour la chorégraphie #F26
    2 parties
  8. Pédagogie pour l’acrobatie #F27
    3 parties
  9. Aborder le spinning #F34
    2 parties
  10. Chorégraphie #F24
    2 parties
  11. Chorégraphie
    Acrobatiques, chorégraphie & fluidité #F37
    5 parties
  12. L’interprétation #F38
    4 parties
  13. Studio owner
    Monter son studio #F1E
    9 parties
Progression de la leçon
0% terminé

Présentation de la formation pro

Depuis le tout début de la création de l’école Pole Dance Paris, en 2007, je souhaitais mettre en place une formation de formateurs en pole dance, afin de contribuer à favoriser le développement de cette activité en France dans les meilleures conditions. Si cette formation ne voit le jour que début 2010, c’est parce que je la voulais aussi complète et rigoureuse que possible, j’ai donc préféré prendre tout le temps nécessaire à la réflexion pour son élaboration. 

A ce jour, j’ai formé plus de 200 enseignants, dont beaucoup ont depuis créé leur studio, en France mais aussi en Suisse et en Belgique notamment. D’autres enseignent dans des écoles reconnues.

La formation a su évoluer au fur-et-à-mesure que mon expérience grandissait, et que ma manière d’enseigner évoluait également. J’ai donc mis à jour les contenus et le système de validation des acquis en 2014 et en 2017, et nous avons élaboré et mis en place la version online en 2020.

La pole dance étant une discipline très jeune, du moins sous sa forme actuelle et dans le contexte dans lequel elle tend à se développer, il est aujourd’hui indispensable d’en uniformiser l’enseignement, et d’en codifier davantage la pratique. En effet, sans cette uniformisation et cette codification, il est difficile voire impossible de la faire reconnaître en tant que forme de danse ou en tant que sport à part entière au niveau mondial. Son développement actuel, bien que très enthousiaste et prometteur, reste encore souvent anarchique, faute de réelle formation des enseignants, et de diplômes ou de certifications reconnus. Cela prendra encore certainement plusieurs années avant que toutes ces conditions ne soient complètement réunies, mais nous croyons fermement qu’il faut bien commencer quelque part, et que c’est maintenant que se joue l’avenir de la pole dance.

Au départ, et face à la demande croissante du grand public, beaucoup de pole dancers venus du monde de la nuit et donc bien souvent autodidactes, sont devenus des enseignants sans avoir eu eux-mêmes de formation en tant que danseurs ou gymnastes, et sans aucune expérience dans le domaine de la pédagogie. Or, la pole dance, comme toute activité très physique que l’on peut parfois qualifier de sport extrême, peut être dangereuse pour le corps si elle est mal pratiquée, par exemple sans réelle technique ou avec un corps insuffisamment ou incorrectement préparé. Il est donc logique que, dans les années à venir, les enseignants certifiés par un organisme ayant acquis au fil des années le savoir-faire et la crédibilité de notre formation seront de plus en plus recherchés, que ce soit en France ou à l’étranger, comme cela se passe actuellement pour d’autres disciplines comme le yoga, par exemple. Je ne parle pas ici de diplômes d’état, mais bien de certifications privées reconnues par les professionnels dans le milieu concerné, comme cela se passe pour des disciplines bien plus mainstream comme le yoga ou le Pilates.

La demande concernant des formations sérieuses augmente aussi considérablement du fait que la pole dance est de plus en plus présente dans le spectacle vivant aussi bien que dans les productions audiovisuelles. Les spectacles musicaux, notamment, reviennent en force. La double championne du monde de pole dance, l’australienne Felix Cane, a rejoint le Cirque du Soleil en 2009 avec ses numéros à la barre. Depuis, rares sont les spectacles de la célèbre compagnie qui ne comportent pas au moins un numéro de pole. 

Les anciens préjugés tombent de plus en plus rapidement, et la pole dance devient une vraie valeur ajoutée pour un danseur ou une danseuse appelés à se produire dans des spectacles évènementiels, sur des plateaux TV ou dans les cabarets qui connaissent dernièrement un regain d’intérêt de la part du grand public. 

En France, on estime aujourd’hui le nombre de pratiquants à quelques 30 000, avec près de 250 écoles, sans parler de ceux qui pratiquent chez eux sans professeur, grâce à des DVD pédagogiques ou à des tutoriels en ligne par exemple.

Une formation complète et reconnue pour l’enseignement de cette discipline en plein essor pourra donc déboucher sur une activité régulière et très intéressante pour le stagiaire, une fois la certification complète obtenue.